Tem Kaminhu pa li

Tem kaminhu pa li –  Un petit air de Praia ( 1990- 2014)

Est un projet de Guy Massart (anthropologue) et Gabriel Rodriguez (photographe). Il interprète un petit air de Praia vu depuis Bela Vista, un quartier de la capitale du Cabo Verde.

Photographies et citations s’entremêlent en un mouvement qui se déploie sur plusieurs années.

Plonger de manière sobre et franche le spectateur dans les vibrations d’autres vies;  l’inviter à imaginer les bribes d’un petit air, un rythme, une chorégraphie, un mouvement – car c’est tout le corps qui vibre et s’étend, impulsé par quelques instantanés de Praia partagés.

 

Gabriel Rodriguez

 

Praia dja vira sabi, bonitu.  Maintenant, Praia est devenue plaisante, jolie.

Sara, ♀, 50, 2000

 

E keli ki N ka sta de akordu ku el. Kel ki N ka ta aguenta. Keli ki mi é kontra el : Explorason. Tudu umanu tem si direitu a viver.  Ce avec quoi je ne suis pas d’accord, ce que je ne supporte pas, ce contre quoi je suis, c’est cela : l’exploitation. Tout être humain a un droit à la vie.

Aniceto, ♂, 30, 1992

 

 

 

Nha pai é omi ki ta guarda dinheru ma ta toma kafé margoz. Mon père, c’est l’homme qui épargne son argent, mais qui prend son café amer.

Miguel, ♂, 31, 1992

Grogu ta sirbi pa tudu : ta korta kalor, ta korta friu, ajuda deskansa, disperta korpu, … Le grogue, ça fait tout : cela rafraîchit, cela réchauffe, cela permet de souffler, cela réveille le corps,…

Lucas, ♂, 53, 2013

Fitxa bu kabra pamo nha bodi ka sta maradu. Renferme ta chèvre, car mon bouc n’est pas attaché.

Praia, 2005

Ka tem kaminhu pa li, senhor.  Il n’y pas de chemin par ici, monsieur.

♀, Praia, 2010